Les centres de prévention santé (CPS)

mercredi 9 mai 2012

Il est composé de 3 centres localisés sur les bassins de population de Cayenne, Kourou et Saint-Laurent du Maroni. Il touche ainsi environ 180.000 personnes vivant sur le littoral guyanais étendu sur plus de 300 km.

 Des centres d’accueil prévention santé

Les 3 centres accueillent des consultations vaccinales. Le personnel du CPS réalise ainsi des vaccinations gratuites liées aux vaccins obligatoires et recommandés en Guyane par le Ministère de la Santé. De plus, des consultations sont organisées dans le cadre de la lutte contre les infections sexuellement transmissibles (IST) et de la lutte anti-tuberculose (LAT).
Les centres proposent un service de consultation, information, dépistage anonyme et gratuit (notamment pour le VIH Sida et les hépatites B et C), ainsi que la prise en charge des traitements. Chaque patient reçoit un suivi personnalisé, et plus particulièrement les personnes ayant un fort risque d’exposition aux infections (prostituées, jeunes...). Les consultations des femmes comprennent également des examens gynécologiques.

 La lutte antituberculeuse reste une priorité en Guyane

Le dépistage est un acte très important pour mieux traiter les personnes atteintes et protéger leur entourage. Le centre de lutte antituberculeuse (CLAT) du CPS assure le suivi et la prise en charge des personnes atteintes après leur sortie d’hospitalisation. Le CLAT veille à l’observance du traitement, la prévention et la correction des effets secondaires si nécessaire. 
Chaque centre dispose d’équipes mobiles qui se déplacent sur les territoires enclavés, vers les populations isolées et/ou défavorisées à Cacao, Sinnamary, Saint Jean du Maroni et bien d’autres encore. Pour plus d’efficacité, les équipes sont composées de binômes (un médecin et une infirmière).

 Un CPS intégré sur le territoire

Dans l’optique d’optimiser la couverture vaccinale en Guyane, des partenariats avec les acteurs de terrain et des conventions avec les collectivités et autres partenaires sont régulièrement établis. Le personnel de chaque centre travaille ainsi en réseau avec les autres centres et les différents acteurs concernés.

Par ailleurs, le CPS participe au plan élargi de vaccination (PEV) pour la mise en place d’une « stratégie de rattrapage » sur l’ensemble du territoire guyanais. Enfin, chaque année, le CPS participe à la semaine européenne pour la promotion de la vaccination, au coté des autres acteurs du département. Concernant les IST, le CPS est membre de la coordination régionale sur le VIH et est partenaire des différents réseaux associatifs de lutte contre les IST sur l’ensemble du département. Aujourd’hui, le CPS a trouvé toute sa légitimité dans l’organisation de la prévention en Guyane, tant au regard des institutions que de la considération du grand public. Cependant, aux vues des besoins sanitaires du territoire, de nombreux efforts restent à fournir afin d’endiguer radicalement ces fléaux en Guyane.

Les CPS en chiffres
- 7711 consultations
- 13173 dépistages effectués
- 31425 vaccinations dont 10369 vaccins contre la fièvre jaune
- 588 personnes ont subit une enquête autour d’un cas de tuberculose déclaré.


Focus

Evènement

Journées nationales 16 au 24 mai 2015


Centres de Prévention Santé

PDF - 212.1 ko

Prévention de la fièvre jaune

PDF - 514.2 ko
Fièvre jaune

Sauveteur Secouriste du Travail

PDF - 115.2 ko
Sauveteur Secouriste du Travail - PDF

Mais aussi...

Articles de la rubrique

  • Les centres de prévention santé (CPS)