FORMATION : RÉPONSES AUX RISQUES TECHNOLOGIQUES EN SITUATION D’ÉLOIGNEMENT ET EXERCICE DE SIMULATION DE CATASTROPHE AU CENTRE MEDICO-CHIRURGICAL DE KOUROU

jeudi 5 novembre 2015

Le 4 novembre dernier, le Centre médico-chirurgical de Kourou, en partenariat avec le Centre Spatial Guyanais, a organisé une formation pour médecins, infirmiers et cadres de sécurité & sureté sur le thème « Réponse aux risques technologiques en situation d’éloignement ». Cette formation a été complétée le 5 novembre par un exercice de simulation de catastrophe à l’aéroclub du Centre Spatial Guyanais et au Centre médico-chirurgical de Kourou.

FORMATION : RÉPONSES AUX RISQUES TECHNOLOGIQUES EN SITUATION D’ÉLOIGNEMENT LE 4 NOVEMBRE 2015

JPEG - 1.6 Mo

Le 4 novembre, un séminaire de médecine de catastrophe « Réponses aux risques technologiques en situation d’éloignement » était co-organisé par le service Urgence-SMUR du Centre médico-chirurgical de Kourou et la Société Française de Médecine de Catastrophe, en partenariat avec le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) et le 3e Régiment Etranger d’Infanterie. Cette formation, qui a rassemblé près de 130 personnes (professionnels de santé et cadres de sûreté et de sécurité), était l’occasion pour eux de réactualiser leurs connaissances sur les risques technologiques en Guyane et l’organisation des secours en prévision d’un afflux de blessés NRBC (Nucléaires, Radiologiques, Biologiques, Chimiques). Parmi les intervenants, Patrick Lagadec, chercheur honoraire à l’Ecole Polytechnique et Henri Julien, Président de la Société Française de Médecine de Catastrophe.

EXERCICE DE SIMULATION DE SÉCURITÉ CIVILE A KOUROU LE 5 NOVEMBRE 2015

Le Centre médico-chirurgical de Kourou (CMCK) et le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) organisaient conjointement le jeudi 5 novembre 2015 à partir de 8 heures, un exercice de simulation de catastrophe, destiné à tester la pertinence et le caractère opérationnel des plans de secours, vérifier les procédures d’alerte et de transmission de l’information et évaluer les équipes et les moyens. Cet exercice de grande ampleur s’est déroulé à la fois à l’aéroclub du Centre Spatial Guyanais (CSG) et à l’entrée du CMCK, du côté des Urgences. Le scénario prévoyait un accident d’ULM lors d’une manifestation à l’aéroclub. L’accident a généré 30 victimes contaminées par de l’ammoniac, dont 10 d’entre elles, contaminées et légèrement blessées, se sont enfuies au CMCK avec leur véhicule personnel. Ces victimes fictives étaient jouées par les bénévoles de la Croix-Rouge française ainsi que par des militaires du 3e Régiment Etranger d’Infanterie (3e REI). L’exercice a mobilisé une centaines de personnes, dont environ 50 sapeurs-pompiers de Paris, 4 personnes du SAMU et environ 30 personnes du CMCK.

JPEG - 333.2 ko

Pour le CMCK, l’exercice a permis de mettre en œuvre sa chaîne de décontamination, sur un territoire présentant pas moins de 13 entreprises SEVESO, et d’éprouver sa cellule de crise. La mise en œuvre des moyens composant la chaîne de secours nécessite une coordination visant à assurer cohérence et continuité dans l’engagement des services appelés à intervenir et à éviter la désorganisation du CMCK. Pour ce faire, une cellule de crise était également installée au Centre spatial guyanais, où était aussi mise en place une unité   mobile de décontamination par la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris (BSPP).

JPEG - 287.1 ko JPEG - 269.8 ko



Focus

Evènement

Journées nationales 16 au 24 mai 2015


Centres de Prévention Santé

PDF - 212.1 ko

Prévention de la fièvre jaune

PDF - 514.2 ko
Fièvre jaune

Sauveteur Secouriste du Travail

PDF - 115.2 ko
Sauveteur Secouriste du Travail - PDF